Philosophie

Philosophie de placement

"Mon rôle n'est pas de prendre les décisions à votre place, mais bien de mettre toutes mes connaissances et toute mon expérience à votre disposition pour vous éclairer dans vos réflexions"

À mon avis, l'approche suivante est la base de toute bonne stratégie de placement :

  1. Identifier vos objectifs, votre tolérance au risque et votre horizon de placement pour établir votre profil d'investisseur
  2. Définir votre politique de placement
  3. Déterminer votre répartition d'actifs
  4. Choix des titres qui composeront votre portefeuille
  5. Suivi et révision de votre portefeuille et de votre situtation

"Mon approche multi-disciplinaire convient à une clientèle dont les besoins ne se limitent pas uniquement à la gestion de leur portefeuille"

Mon offre de service comprend, entre autres :

  1. Une analyse de vos objectifs de placement qui s'appuie sur une projection financière de vos besoins pour déterminer si vous êtes en situation d'excédent ou de déficit
  2. Le choix d'une répartition d'actifs cohérente avec l'analyse de vos objectifs de placement
  3. Le choix de titres en fonction de ma philosophie de placement unique
  4. Le suivi et la révision de votre portefeuille et de votre situation sur une base régulière en fonction de vos besoins

"Reconnaître que les besoins financiers et les paramètres d'investissement de chaque client sont uniques pour ensuite proposer une solution adaptée qui maximise le rendement et minimise le risque du portefeuille"

Votre répartition d'actifs et le choix des titres qui composent votre portefeuille tiennent compte des éléments suivants :

  1. Votre tolérance au risque : L'étude "Determinants of portfolio performance" de Brinson, Hood et Beebower a démontré que la répartition stratégique des actifs (RSA) compte pour 93.6% des fluctuations de rendements trimestriels
  2. Le rendement requis pour atteindre vos objectifs : L'étude "Does asset allocation policy explain 40, 90 or 100 Percent of Performance?" de Ibbotson et Kaplan a établi que le rendement d'un portefeuille est tributaire à 100% de la répartition stratégique des actifs (RSA)
  3. L'incidence de la fiscalité sur vos placements : L'étude "The Impact of Personnal Income Taxes on Returns and Rankings of Canadian Equity Mutual Funds" de Mawani, Milevsky et Panyagometh a démontré que les impôts réduisent le rendement à long terme davantage que les frais de gestion et que les commissions de courtage