Questions souvent posées

Q1. Qui êtes-vous et quelle est votre expérience ?

Mon objectif est d’accompagner nos clients à atteindre leurs objectifs personnels et financiers tout en ayant une tranquillité d’esprit.

Serge Duhaime, à titre de vice-président, possède plus de 30 années d'expérience dans le secteur des services financiers. Il détient un baccalauréat en économie et est accrédité comme conseiller en gestion de patrimoine et gestionnaire de portefeuille. Il est fellow du Canadian Securities Institute (CSI). Père de trois enfants, il aime la course, la voile, le ski et le canot. Il est Président de la Société Alzheimer de l’Outaouais québécois et siège au conseil d’administration à titre de représentant des présidents à la Fédération québécoise de la société Alzheimer.De plus il est inscrit au programme de certification universitaire en gouvernance de société au Collège des administrateurs de sociétés (CAS) de l’Université Laval à Québec.

Conseiller en placement et gestionnaire de portefeuille, David Plamondon est planificateur financier de formation et il compte plus de 20 ans d’expérience dans le secteur des services financiers. En plus d’une formation en comptabilité,il détient un MBA en services financiers et il est fellow du CSI. Père de trois enfants et natif de Winnipeg, il adore le ski et le vélo. Il œuvre également au sein du conseil scolaire dont relève l’école que fréquentent ses enfants et du groupe de scout de son cartier.

 Imane Hamich s’est jointe à la Financière Banque Nationale en mai 2018. À titre d’adjointe en placement licenciée, elle est responsable du bon fonctionnement des opérations au sein de l’équipe tout en offrant un service à la clientèle exceptionnel. Imane détient un Baccalauréat en sciences commerciales avec une option en finance de l’université d’Ottawa et a complété son cours sur des valeurs mobilières et son cours relatif au manuel sur les normes de conduite. Dans son temps libre, Imane pratique beaucoup de sports dont le football, le yoga ou l'athlétisme. Multilingue, elle aime voyager partout dans le monde pour explorer de nouvelles cultures.

Costa Mpiana a rejoint l’Équipe Duhaime à la Financière Banque Nationale au mois de février 2019 en tant qu’adjoint. Il suit présentement le cours des valeurs mobilières pour pouvoir obtenir sa licence d'adjoint en placement. Il aide l’équipe sur le plan administratif et les suivis de rencontres avec les clients. Costa a obtenu un Baccalauréat en sciences commerciales avec une option en finance à l’Université d’Ottawa.  Il assiste les clients avec leurs préoccupations avec engagement et dévouement. Il adore les sports en général et est passionné par le football. 

Dans le cadre de notre engagement à vous offrir une valeur ajoutée en gestion de patrimoine, nous comptons sur une équipe élargie comprenant des spécialistes qui, de concert avec nous, veillent à vous offrir des solutions en matière de finances, de succession, de fiscalité, de philanthropie, d'assurances et de succession d'entreprise.

Q2. Qu'est-ce qui vous distingue des autres conseillers financiers ?

Trop souvent, les conseillers financiers vous vendent des produits sans savoir s’ils répondent bien à vos besoins. Cela peut parfois donner de bons résultats, mais aussi de moins bons. Avant de vous recommander des produits, nous nous assurons de bien comprendre vos objectifs, tant financiers que personnels.

Après avoir bien établi le portrait de la situation actuelle, nous procédons à une analyse qui nous permet de cerner votre profil d’investisseur, ainsi que les risques à gérer pour assurer l’atteinte de vos objectifs. Forts de cette information, nous mettons en place un plan financier personnalisé qui répondra à vos besoins.

Notre force, c’est notre travail d’équipe. Nous sommes quatre à travailler de concert avec les avocats et les spécialistes en fiscalité et en sécurité financière de la Financière Banque Nationale, Gestion de Patrimoine, ainsi qu’avec un réseau externe de professionnels. Avec eux, afin d’obtenir une planification intégrée et personnalisée, nous incorporons dans notre démarche les six modules de gestion de patrimoine, soit : finances personnelles, fiscalité, assurances, gestion de placements, plan de retraite et plan successoral.

Q3. Pourquoi devrais-je vous rencontrer?

Si vous nous avez été référé(e) par une personne qui connaît bien nos services, c’est que ce dernier croît suffisamment en notre compétence et pense que nous pouvons vous aider, maintenant ou plus tard, à atteindre vos objectifs en toute tranquillité d’esprit.

Lors de la première rencontre, il sera question de VOUS.Vous n’avez donc aucun document à apporter. Cette rencontre nous permettra d’en apprendre davantage sur vous et sur votre famille afin de bien cerner les opportunités et défis propres à l’atteinte de vos objectifs.Parallèlement, nous vous exposerons notre processus de planification financière et nous vous expliquerons comment nous aidons nos clients et leur famille.

Nous communiquerons ensuite avec vous afin de nous assurer que nous avons bien compris ce qui est important pour vous et pour votre famille.


Q4. Je fais déjà affaire avec un conseiller financier. Est-ce que je dois changer ?

Nous utiliserons un mandat de votre part pour l’établissement de votre plan financier. Plusieurs rencontres pourraient être nécessaires afin de s’assurer que nous disposons de toute l’information voulue et que nous vous avons bien décrit le plan que nous avons élaboré pour vous.

Une fois votre plan financier établi, il sera temps d’en faire la mise en œuvre et le suivi. C’est à ce moment que vous prendrez ou non la décision de transférer vos actifs et de choisir l’Équipe Duhaime comme « Chief Executive Officer » (CEO) chargé d’assurer la coordination des professionnels requis pour mener à bien la réalisation de votre plan financier et son suivi continu.

À ce titre et pour ce faire, nous utiliserons deux outils importants : la feuille de route, qui permettra de prioriser et de planifier les thèmes à aborder au cours des deux prochaines années; et votre rapport axé sur les objectifs, qui offre un suivi trimestriel de   l’évolution de vos placements selon les objectifs fixés.

Q5. Il me semble que mon conseiller fait déjà de la planification ?

À priori, on le ne sait pas. Après notre première rencontre, nous vous enverrons une lettre qui détaille votre vision, votre situation et les points à travailler selon ce que nous avons compris. Ce processus nous permet de voir si ces points ont déjà été soulevés et corrigés. Finalement, si tous les risques et opportunités reliés à votre situation ont déjà été couverts, cela vous confirmera que votre conseiller actuel a bien fait son travail.

Q6. Vous parlez de planification financière, mais qu’est-ce que ça veut dire?

Les planifications financières que nous faisons avec nos clients portent sur: vos affaires personnelles et familiales, vos protections, votre fiscalité, votre retraite et votre situation en cas de décès.

Nos plans financiers visent à aider nos clients à mieux comprendre les risques coûteux qui pourraient diminuer leur richesse.Grâce au volet éducatif de nos rencontres, ainsi qu’à la mise en place de bonnes stratégies de planification personnalisées, nous vous aidons à identifier ces risques financiers de sorte que vous puissiez créer de la richesse et ainsi profiter de la vie en ayant l’esprit tranquille. Lors de cette première étape, nous sommes en quelque sorte des architectes qui vous dessinent un plan financier sur mesure. 

Q7. J’ai déjà fait de la planification, alors, pourquoi devrais-je vous rencontrer?

Plusieurs conseillers font un certain type de planification, mais bien des gens confondent l'achat d'un produit financier ou la rédaction d'un testament avec la planification financière. Par exemple, ceux qui cotisent à leur REER disent qu’ils font de la planification de retraite.

Toutefois, si on leur demande quel est le taux de rendement requis et quelles sont les sommes nécessaires au maintien de leur niveau de vie à la retraite, ils sont tout simplement incapables de nous répondre. De plus, ils craignent encore de manquer de ressources au moment de la retraite. Autre exemple : la rédaction de son testament ne constitue pas une planification successorale.

Comme la planification financière réunit les six grands thèmes mentionnés plus haut à la question 1, cela exige du planificateur financier qu’il possède un bon niveau de connaissance de chacun d’eux, ainsi qu’une solide formation pour se maintenir à jour. Plusieurs vendeurs de produits n’ont ni la formation ni les compétences voulues pour mener à bien une planification financière multidisciplinaire intégrée.

De plus, les changements aux lois successorales et fiscales, ainsi qu’aux hypothèses de projections et à votre situation personnelle et familiale font en sorte que votre plan doit être revu régulièrement pour en tenir compte. 

Q8. Quelle est votre philosophie?

Notre rôle consiste à accompagner nos clients dans la réalisation de leur vision et l’atteinte de leurs objectifs grâce à notre processus en quatre étapes :

Vision et objectifs du client

Plan financier et investissement

Feuille de route (étape de réalisation)

Rapport axé sur les objectifs (suivi)

Q9. Gérez-vous des placements?

Oui. Comme firme de courtage de plein exercice, la Financière Banque Nationale, Gestion de Patrimoine, a accès à tous les produits de placement, incluant les placements alternatifs, tels les placements privés,immobiliers, en infrastructures et autres.

Nous détenons, David et moi, le titre de fellow du Canadian Securities Institute (CSI) en plus d’être gestionnaires de portefeuille. Nous pouvons donc bâtir des portefeuilles personnalisés qui répondent à vos objectifs. Nous croyons essentiel que votre portefeuille de placement réponde à votre plan financier en tenant compte du rendement requis et espéré. 

Q10. Exigez-vous des frais de services?

Oui. Nous avons deux types de frais. D’abord, il y a des frais pour la création du plan, selon un mandat sur lequel nous nous entendons mutuellement. Ensuite, pour la mise en œuvre et le suivi, nous appliquons des frais de gestion selon la valeur des placements transférés.Veuillez noter que la première rencontre est gratuite et sans engagement de votre part.

 

Q11. Où se rencontre-t-on?

Comme les clients potentiels nous sont généralement référés par des gens de notre réseau ou par nos clients, nous vous proposons une première rencontre informelle pour un café ou un dîner afin de voir si nous voulons travailler ensemble. Si c’est le cas, la deuxième rencontre se tient alors dans nos locaux au 50, rue O’Connor, bureau 1602 à Ottawa afin de discuter de vos défis et objectifs.

 

Q12. Mon conjoint doit-il être présent?

Il n’est pas nécessaire que vous soyez tous deux présents lors de la première rencontre. Toutefois, votre conjoint(e) est toujours le bienvenu. Lors de cette rencontre, vous n’aurez pas à prendre de décisions. Si vous décidez de travailler avec nous, il serait préférable que votre conjoint(e) soit présent lors des rencontres ultérieures.


Q13. Et si on se rencontre et que je n’ai pas envie de faire de la planification ou que je n’en vois pas le besoin?

À ce moment-là, nous vous demanderons la permission de vous tenir informé(e) de nos activités en vous faisant parvenir notre Bulletin mensuel dans lequel vous pourrez en savoir plus sur nos conférences éducatives à venir.  C’est donc vous qui gardez le contrôle.

 

Q14. Je suis plus âgé et j’ai déjà eu des plans financiers dans le passé. Pourquoi devrais-je en refaire un?

Si vous avez plus de 60 ans, vous êtes aux 2/3 de votre vie. Par conséquent, vous faites face à de nouvelles réalités, notamment la récupération de la sécurité de la vieillesse, la gestion du décaissement, les risques liés aux investissements ou au manque d’argent,l’augmentation des coûts des soins de santé, ainsi que les risques liés à votre succession.

Le temps n’est donc pas encore venu d’arrêter de planifier, car il est important de savoir comment ces enjeux affectent votre plan d’ensemble. En outre, vous avez possiblement de nouveaux objectifs.

Le passage de la période d’accumulation à celle de décaissement exige un différent type de planification. Ainsi, la gestion des placements doit tenir compte de la préservation et de la gestion fiscale du décaissement.

Il importe de voir comment tous ces éléments affectent votre plan. Il est encore plus important que celui-ci fasse l’objet d’un suivi continu parce que la marge d’erreur est très mince. C’est la période la plus critique de votre santé financière, car vous avez moins de temps pour vous en refaire une.

La maladie pourrait aussi exiger des soins à domicile ou externes coûteux qui feraient possiblement diminuer vos avoirs.

Les gens qui vivent plus longtemps auront besoin de plus de ressources financières que tout autre groupe pour l’atteinte de leurs objectifs.

 

Q15. J’ai entre 30 et 55 ans?

Si vous avez entre 30 et 55 ans, les éléments de planification financière suivants pourraient s’appliquer à vous :remboursement de la dette, financement de la retraite, financement des études des enfants, protection personnelle et familiale en cas de décès ou de maladie et, finalement, votre planification fiscale.

De continuer à répéter les mêmes habitudes … et des attendre à des résultats différents … Ça ne fonctionne pas! Une planification financière personnalisée augmente donc vos chances d’atteindre vos objectifs et permet de minimiser vos risques.

 

Q16. Pourquoi veut-on vous rencontrer?

Parce qu’on tient à vous décrire les méthodes de travail qui font de nous des chefs de file dans notre domaine et ce, dans le cadre d’une rencontre conviviale où il n’y aura aucune obligation de votre part, ni de décision à prendre.

Si, pour l’instant, notre approche axée sur une planification personnalisée ne répondait pas à vos besoins, nous espérons que vous penserez à nous si vous changez d’avis.

Notre intention est de vous mettre à l’aise lors de notre rencontre initiale et de vous aider à comprendre notre démarche en partageant avec vous les différentes stratégies que nous avons utilisées avec succès pour nos clients.

Nous serons ravis d’avoir l’occasion de vous présenter notre équipe.

au plaisir