Octobre 2018

Le mensuel économique

Points saillants :

« Après un premier semestre prometteur, l’économie mondiale semble maintenant perdre son élan. La baisse des prix des matières premières et les indices composés des directeurs des achats laissent entrevoir un ralentissement de la croissance du PIB mondial. Ce n’est guère étonnant avec l’érection de barrières tarifaires et la diminution des volumes du commerce mondial qui a suivi. Les marchés émergents axés sur les exportations restent sous pression, mais les défaillances de sociétés pourraient ébranler les marchés financiers mondiaux, y compris les marchés développés. »

• « L’économie américaine est en passe d’enregistrer un sixième trimestre de plus de 2% de croissance du PIB réel. Les dépenses de consommation sont restées fortes au T3, soutenues par un marché du travail sain et les réductions d’impôt sur le revenu des particuliers. L’investissement a aussi soutenu la croissance au cours du trimestre, grâce en partie à la grande confiance des entreprises. Globalement, les données ne changent pas notre conviction d’une croissance du PIB réel en 2018 proche de 3%, bien supérieure au potentiel. Encouragée par le dynamisme de l’économie et la montée des tensions inflationnistes, la Réserve fédérale continuera de normaliser sa politique en 2019, mais plus lentement que cette année. »

• « Après des mois de négociations, le Canada a enfin donné son feu vert à un accord commercial modernisé avec les États-Unis et le Mexique. L'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMA) remplacera l'ALENA. Notre prévision de croissance du PIB pour 2019, qui présumait qu'un accord serait conclu, est inchangée à 1.9%. Mais avec la conclusion d'une entente plus vite que prévu, nous avons devancé le moment de l'appréciation du CAD; nous nous attendons maintenant à ce que le taux USDCAD atteigne 1.25 au premier trimestre de l'an prochain. »

** Il s'agît d'un extrait provenant Le mensuel économique, Économie et Stratégie, Banque Nationale Marchés Financiers, Octobre 2018.


Krishen Rangasamy

Économiste principal

Veuillez cliquer sur ce lien pour accéder au rapport complet.