Juin 2019

Devises

 

 

Points saillants: 

 

  • « Quand la période de vigueur de l’USD prendra-t-elle fin? La réponse à cette question dépendra du calendrier d’une reprise des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.Les investisseurs du monde entier espèrent que les deux superpuissances parviendront à un accord au sommet du G-20 les 28 et 29 juin. Si un accord n’est pas possible, le billet vert restera probablement vigoureux pendant plus longtemps,surtout si la Réserve fédérale ne réduit pas les taux directeurs comme les marchés semblent actuellement le prévoir. » 
  • « La prolongation d’une politique monétaire de grande détente par la Banque centrale européenne et la menace de tarifs douaniers américains sur des marchandises en provenance de l’Union européenne ne sont pas de bon augure pour l’euro. Nous avons réduit nos cibles pour le taux EURUSD en conséquence. »
  • « L’économie canadienne se rétablit comme en atteste le solide point de départ après le mois de mars qui signale une accélération de la croissance au T2. Cela, combiné à l’élimination des droits de douane américains sur les importations d’acier et d’aluminium du Canada, aurait dû donner un coup de pouce au dollar canadien qui, bien au contraire, continue de peiner en raison des appréhensions des investisseurs pour la croissance mondiale. Nous avons maintenu sans changement notre objectif de fin d’année de 1.30 pour le taux USDCAD, nous attendant à ce qu’un accord commercial entre les États-Unis et la Chine donne un nouveau souffle aux prix du pétrole et donc à la monnaie canadienne. Mais nous pourrions devoir réviser cette prévision si le sommet du G-20 de juin ne parvient pas à modifier le ton toxique actuel dans les négociations commerciales des États-Unis avec leurs partenaires. »

** il s'agît d'un extrait provenant Le mensuel économique, Économie et Stratégie, Banque Nationale Marchés Financiers, Juin 2019.

Stéfane Marion

Économiste et stratège en chef

Krishen Rangasamy

Économiste principal

Veuillez cliquer sur ce lien pour accéder au rapport complet.